ONG AMEDD

Organisateur

ONG AMEDD
Téléphone
(+223) 21 64 09 62
Email
accueil@ameddmali.org

Lieu

Koutiala
sur la route de Sam

Date

Sep 15 2019 - Sep 16 2019

Heure

8 h 00 min

Tarif

0 Francs CFA

Remise d’équipement

Vendredi le 26 juillet 2019 à Banankoro, dans la région de Ségou, cercle de Baraouéli l’ONG-AMEDD en partenariat avec LUXDEV ont donnés des équipements agricoles : bœuf de laboure, charrue semoir aux vulnérables de cette zone.

Le projet « Energie et Environnement » qui fait l’objet de collaboration entre les ONG GERES, AMEDD, MFC et la coopération Luxembourgeoise a dans sa composante ML023, l’activité A.1.4 (Identifier les besoins techniques et les besoins en équipement – Identifier les techniques d’agro écologie et de DRS/CES appropriées ainsi que les besoins en équipement pour les travaux chez les personnes dites vulnérables des zones d’intervention).Ainsi après que lesdits vulnérables aient été identifiées et que des terres leurs aient été négociées avec les populations de leurs zones de résidence, il s’est avéré nécessaire d’aller faire la prospection des terres attribuées afin d’envisager les interventions à y faire. Les prospections se feront dans les 6 cercles d’intervention du projet « Energie et Environnement » sur les terres attribuées aux vulnérables et les terres qu’ils possédaient avant l’intervention du projet.

Objectifs des visites de prospection des terres des vulnérables

  • Géo référencer les terres des vulnérables et évaluer leurs superficies,
  • Apprécier l’état de dégradation et de végétation des terres des vulnérables,
  • Relevées des Ph des terres des vulnérables,
  • Identifier les besoins en techniques d’agro écologie et de DRS/CRS pour l’aménagement et l’exploitation des terres des vulnérables,
  • Identifier les besoins en équipement pour l’aménagement et l’exploitation des terres des vulnérables,
  • Evaluer le ratio village (Nombre de vulnérable/Superficie terre négociée) pour définir les options d’occupation des terres négociées pour les vulnérables,
  • Convenir avec les vulnérables des sites devant abriter les points d’eau et les fosses à compost,
  • Estimer les activités Agricoles sollicitées par les vulnérables,
  • Evaluer le nombre d’attelage (Bœuf et Charrue) à remettre aux vulnérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exprimez-vous !

Laissez-nous un message