L’Agriculture, un secteur clé et une opportunité pour faire sortir les femmes de la pauvreté.

Au Mali, le secteur agricole étant un pilier stratégique du développement socio-économique, les agriculteurs, précisément les femmes agricultrices, pour assurer leur développement sur le long terme se heurtent à de multiples difficultés. Dans un contexte changeant, ces éléments génèrent une vulnérabilité des femmes. Ce qui constitue des enjeux et des défis importants à relever. Pour apporter des solutions à ces problèmes, le projet Musow Yiriwa Séné « MYS » qui est une initiative de l’ONG AMEED Mali, financée par ONUFEMMES Mali à travers son programme Agriculture, Femmes et Développement Durable (AgriIFeD) vise à promouvoir une ‘’Agriculture d’autopromotion des femmes rurales par l’intégration des technologies innovantes d’amélioration de la production et de la productivité agricole face au changement et variabilités climatiques ‘’.

Financé pour une durée de cinq (5) ans, le projet « MYS » sera mis en œuvre dans six (6) cercles de la Région de Ségou (Macina, Niono, Barouéli, Ségou, San et Tominian et cercle de Sikasso (Région de Sikasso). Il vise à améliorer l’autonomisation et le renforcement des capacités économiques des femmes qui sont impactées par les effets néfastes du changement climatique dans la production agricole, notamment celles qui vivent en situation de pauvreté et de vulnérabilité, à travers l’accès des femmes rurales aux investissements productifs, à la maitrise de l’eau, aux technologies agricoles productives et au marché des produits agricoles.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet « MYS » du deuxième trimestre d’année deux (02) du projet, que l’ONG AMEDD Mali a mis en relation les groupements de femmes et les institutions financières à travers des rencontres d’échanges afin de  fournir des informations sur les données de productions et commercialisations des activités auprès de la BNDA. Cette activité a permis à neuf (9) groupements des femmes de cercle de Macina commune de Kokry et le cercle de Niono, communes de N’Débougou et Dougabougou d’avoir accès aux crédit agricole compris entre 1 000 000 et  2 000 000 FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exprimez-vous !

Laissez-nous un message