Au Mali les femmes rurales accèdent à l’information du marché grâce à la plateforme Buy From Women

Pour résoudre les problèmes d’accès aux systèmes d’information de marché (SIM) ONU Femmes à travers son programme AgriFeD a conçu une plateforme numérique appelé Buy From Women « « Achète auprès des Femmes » ». C’est une plateforme ayant pour fonction de collecter et diffuser des informations sur les échanges de produits agricoles entre les acteurs, cela permet de renforcer davantage les échanges entre les acteurs du système de commercialisation. Le projet MYS a formé et accompagné les femmes sur l’utilisation de la plateforme et smartphone des acteurs.

Le projet a aussi doté les femmes en smartphones à travers « « l’AGEFAU » et à créer les centres multiservices (ordinateur kits de connexion, imprimante, batterie et plaque solaire pour assurer l’alimentation de l’énergie) dans certaine zone pour faciliter l’accès à l’information sur le marché.

Aujourd’hui ces femmes arrivent à vendre certains de leurs produits (Oignon et Echalote) en ligne sur la plateforme Buy From Women. En plus de cela, elles communiquent facilement sur les réseaux sociaux avec les autres acteurs, ce qui n’était pas le cas avant. C’est du moins ce qu’explique Oumou Konaté productrice à Boidè Coopérative Badeyan, : « Au paravent, je partais vendre mes produits après chaque récolte à Barouéli (15km) et Konobougou (Xkm). Il fallait que je me déplace physiquement pour m’y rendre au marché sans l’assurance que je vais tout vendre. J’investissait plus que je gagnais. C’était difficile pour moi de préparer la nourriture de la famille le même jour que je devrais aller au marché ». En termes de coût, elle explique que « pour mon déplacement il fallait 500 à 1 000FCFA, la nourriture 2 000 FCFA, frais de transport des produits il fallait 5 à 10FCFA le Kg. Mon chiffre d’affaire ne dépassait pas 5 000 à 6 000 FCFA la semaine ». Une situation qui a changé aujourd’hui grâce à la technologie de la plateforme numérique.   « Désormais, il me suffit de prendre un crédit de 200 FCFA pour prendre les photos de mes produits qui sont en maturités avant récolte et l’envoyer aux différents acheteurs avec que je suis en contact. Après on discute les prix et ils viennent les chercher au champ », dit-elle. Et d’ajouter, « aujourd’hui je suis très contente par ce que ce système me permet d’économiser sur mes charges ventes plus de 3 000 FCFA hors intérêt. Mon chiffre d’affaire a augmenté de 12 500 à 15 000FCFA la semaine. Je suis à la fois satisfaite et comblée ».

Un exemple dans sa communauté

Des femmes comme Oumou Konaté sont devenues des modèles à suivre dans leur communauté et surtout dans leur coopérative. « Je suis beaucoup sollicitée par d’autre personnes (femmes et hommes) pour les apprendre à utiliser les smartphones afin qu’elles puissent aussi en profiter comme moi. Je remercie AMEDD/ONU Femmes et ces partenaires pour nous avoir aidé à rentrer dans le monde numérique et aussi de me donner l’occasion d’être une personnalité importante dans ma société », conclut-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exprimez-vous !

Laissez-nous un message