AMÉNAGEMENT EN COURBES DE NIVEAU INVENTAIRE ET PLAN DE RELANCE

Le partenariat

Le stage a été réalisé au sein de l’ONG AMEDD, à Koutiala au Mali, grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) en collaboration avec l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC), l’Université de Sherbrooke au Québec/Canada et l’Association Malienne d’Eveil au Développement Durable (AMEDD). 

La problématique et les objectifs

La problématique étudiée dans le cadre de ce stage concerne l’excès de ruissellement en milieu agricole. En fait, le ruissellement est occasionné par une croûte superficielle et imperméable qui limite la fertilité des terres par l’érosion et qui réduit l’alimentation hydrique des cultures. Afin de limiter le ruissellement et d’améliorer la nutrition hydrique des cultures, l’aménagement en courbes de niveau (ACN) à l’échelle du champ a été mise en place dans les savanes africaines et présente des résultats fort concluants d’augmentation des rendements. Depuis plus de dix ans, les ACN constituent un sujet au cœur des préoccupations actuelles de l’ONG AMEDD et l’objectif de ce projet consiste à relancer l’activité des ACN de façon durable et soutenue dans trois cercles de la région de Sikasso. 

Où et qui?

Le territoire visé par cette étude comprend les cercles de Koutiala, Sikasso et Yorosso, tous les trois situés dans la région de Sikasso, au Mali. En fait, depuis 1998, l’ONG AMEDD a piqueté des champs dans ces trois cercles et un suivi doit à présent d’être réalisé auprès des paysans. L’équipe de travail est constituée de six membres, soit deux stagiaires – Caroline Rivest et Gilbert Dembélé – et quatre membres des équipes de piquetage formant deux équipes : Mamadou Dembélé et Gaoussou Dembélé ainsi que Jonas Brama et Sangoua Koïta. 

Stratégie d’enquête

Deux enquêtes ont été menées. La principale enquête consistait à interroger l’ensemble des paysans de la zone d’étude, alors que la seconde consistait à interroger les équipes de piquetage ayant participé aux inventaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may also like these

No Related Post